Fiche métier : Entrepreneur

Mastère Entrepreneuriat & Innovation

L’esprit d’entreprise : la voie vers le succès

De nos jours, l’entrepreneuriat suscite un engouement et une fascination croissante chez les étudiants. Cette fiche métier se propose de vous informer sur ce qu’est véritablement un entrepreneur, ainsi que les compétences requises, les avantages et défis de ce parcours professionnel.

Comprendre le monde de l’entrepreneuriat

Un entrepreneur est une personne qui crée, développe et gère une entreprise avec le but de générer des revenus. Il s’agit d’un individu audacieux, énergique et persévérant, doté d’une vision et d’un esprit novateur pour transformer ses idées en actions concrètes. Ils doivent faire preuve d’adaptabilité et de réactivité face aux évolutions du marché et aux contraintes économiques, tout en gardant leur motivation intacte.

Les différentes formes d’entrepreneuriat

On distingue plusieurs types d’entrepreneurs :

  • Le créateur d’entreprise : il s’agit d’une personne qui met en place sa propre structure (individuelle ou collective) afin de développer un concept innovant ou répondre à un besoin spécifique du marché.
  • L’auto-entrepreneur : c’est un statut juridique particulier en France qui permet à une personne physique d’exercer sans limitation de durée, une activité commerciale, artisanale ou libérale de manière indépendante. Le régime simplifié de l’auto-entrepreneur facilite la création et la gestion d’un portail tout en limitant les cotisations sociales, le chiffre d’affaires et les obligations comptables.
  • Le repreneur d’entreprise : il s’agit d’une personne qui rachète et prend le contrôle d’une entreprise déjà existante dans le but de la moderniser, de l’optimiser ou bien de changer sa stratégie commerciale.
  • Le franchiseur ou franchisé : ces entrepreneurs choisissent de développer leur activité en adoptant un modèle économique basé sur l’affiliation à une marque ou un réseau. Ce système permet de bénéficier du savoir-faire, de l’image et de la notoriété du franchiseur, moyennant des droits d’entrée et de royalties versées au terme de chaque année d’exercice.

Les compétences indispensables pour réussir en tant qu’entrepreneur

Toutes les personnes ne sont pas taillées pour devenir entrepreneur. Il est nécessaire de disposer d’un certain nombre de compétences et de qualités pour mener à bien son projet :

Savoir-être entrepreneurial

  1. La prise d’initiative : un bon entrepreneur a besoin d’être proactif, déterminé et capable d’agir avec audace pour saisir les opportunités qui se présentent à lui.
  2. La créativité : être en mesure de penser « out of the box » est indispensable pour innover, se différencier de la concurrence et trouver des solutions originales aux problèmes rencontrés.
  3. La persévérance : réussir en tant qu’entrepreneur requiert du courage, de la ténacité et une grande capacité à surmonter les obstacles et échecs.
  4. L’autonomie : il est primordial de savoir travailler seul et prendre des décisions rapidement sans attendre l’aval d’un supérieur hiérarchique.

Savoir-faire professionnel

  1. Les compétences techniques : maîtriser son domaine d’expertise (informatique, marketing, finance, etc.) est indispensable pour concevoir, développer et commercialiser ses produits ou services.
  2. La gestion financière : un entrepreneur doit comprendre au minimum les bases de la comptabilité et de la finance afin de piloter efficacement son entreprise et garantir sa pérennité.
  3. Le management : diriger et motiver une équipe, déléguer des responsabilités et organiser le travail sont autant de qualités essentielles pour la réussite d’un projet entrepreneurial.
  4. Le réseau : disposer d’un carnet d’adresses solide et entretenir ses relations professionnelles sont indispensables pour obtenir des conseils, trouver des clients, des partenaires ou des investisseurs.

Les avantages et défis de l’entrepreneuriat

Choisir la voie de l’entrepreneuriat comporte son lot de bénéfices et d’épreuves :

Les avantages

  1. L’autonomie et la liberté : être entrepreneur permet de décider seul de ses horaires, de l’organisation de son travail et des orientations stratégiques à prendre.
  2. La satisfaction personnelle : voir grandir son entreprise, relever des défis quotidiennement et réussir à surmonter les difficultés procure un sentiment d’accomplissement inestimable.
  3. La reconnaissance professionnelle : créer une entreprise prospère ou lancer un produit innovant peut générer une notoriété importante et valoir des distinctions ou récompenses qui valorisent le parcours de l’entrepreneur.
  4. Le potentiel financier : même si la réussite économique n’est pas garantie, les entrepreneurs peuvent connaître un succès important et décrocher des revenus conséquents en cas de rupture positive du marché.

Les défis

  1. Les incertitudes financières : contrairement à un salarié, un entrepreneur ne perçoit pas de salaire fixe et doit composer avec les aléas économiques et les fluctuations de trésorerie.
  2. La charge de travail : mener de front plusieurs projets, gérer l’administratif, prospecter des clients, superviser la production… être entrepreneur demande une disponibilité et un investissement personnel considérable.
  3. La responsabilité : en tant que chef d’entreprise, l’entrepreneur est responsable de sa structure et doit assumer les conséquences de ses actions sur le plan juridique, social et fiscal.
  4. La solitude : la prise de décision, le stress ou encore les erreurs éventuelles pèsent parfois lourd dans le quotidien d’un entrepreneur qui peut se sentir isolé face à ces problématiques.

Les formations pour devenir entrepreneur

L’entrepreneuriat est un parcours exigeant qui nécessite un ensemble diversifié de compétences et de connaissances. Que ce soit pour innover, gérer une équipe, comprendre les mécanismes financiers ou développer une stratégie commerciale efficace, une formation adéquate est cruciale.

Heureusement, il existe aujourd’hui une multitude de parcours éducatifs et de ressources d’apprentissage qui peuvent préparer efficacement les aspirants entrepreneurs à relever les défis de ce métier.

Formation académique

  1. Écoles de commerce et de gestion : Ces établissements proposent des cursus spécialisés en création d’entreprise, en stratégie commerciale et en management. Les programmes incluent souvent des modules sur l’innovation, le marketing, la finance et le leadership.
  2. Universités : Les formations en économie, en gestion d’entreprise ou en administration des affaires offrent une base solide pour comprendre les fondamentaux de l’entrepreneuriat. Des masters spécialisés en entrepreneuriat sont également disponibles.
  3. Écoles d’ingénieurs : Pour ceux qui souhaitent lancer une startup technologique, les écoles d’ingénieurs offrent des compétences techniques approfondies, souvent complétées par des cours en gestion d’entreprise et en innovation.

Formation professionnelle

  1. Formations courtes et certifiantes : De nombreux organismes proposent des formations intensives sur des sujets spécifiques comme le business plan, la levée de fonds, le marketing digital, etc.
  2. Ateliers et séminaires : Participer à des événements dédiés à l’entrepreneuriat peut fournir des connaissances pratiques et l’opportunité de développer un réseau professionnel.

Auto-formation

  1. Ressources en ligne : Des plateformes comme Coursera, Udemy ou LinkedIn Learning offrent des cours en ligne sur divers aspects de l’entrepreneuriat.
  2. Lecture et recherche : Se plonger dans des livres, des articles et des études de cas sur des entrepreneurs à succès peut être une source d’inspiration et d’apprentissage.

À l’école EIMParis, nous proposons aux étudiants et personnes en reconversion professionnelle, un Mastère Entrepreneuriat & Innovation en deux ans, accessible en alternance ou en initial, qui vous permettra de devenir entrepreneur.

Pour réussir dans ce domaine, chaque entrepreneur devra analyser attentivement les opportunités et risques qui se présentent à lui. Se renseigner auprès de professionnels, s’entourer de personnes compétentes et être bien préparé sont autant de clés pour mener son projet à terme.

Les métiers associés

Mastère Entrepreneuriat & Innovation