VAE et formation continue à l’EIMParis

La validation des acquis de l’expérience (VAE) : une occasion unique de transformer votre expérience en diplôme reconnu par l’Etat !


Qu’est-ce qu’une VAE ?

Une VAE, ou Validation des Acquis de l’Expérience, est un droit individuel à la formation instauré par la loi n°2002-73 du 17 Janvier 2002 ou loi de modernisation sociale. La VAE permet ainsi de convertir vos compétences professionnelles et/ou personnelles en un diplôme, titre professionnel ou certification professionnelle inscrit(e) au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).  

Qui peut prétendre à une VAE ?

Toute personne disposant d’une expérience professionnelle/personnelle supérieure à 1 an peut prétendre à la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) en lien avec la certification visée, et ce, quels que soient ses diplômes ou son niveau de qualification initial.

Quels sont les objectifs de la VAE ?

  • Obtenir un titre professionnel, une certification ou un diplôme reconnu par l’Etat, une étape essentielle dans le processus d’évolution professionnelle
  • Atteindre un niveau de responsabilités supérieur, permettant une rémunération plus élevée
  • Faire reconnaitre ses compétences sur le marché du travail
  • Changer d’emploi, se reconvertir, évoluer dans sa carrière
  • Passer un concours ou postuler à une formation nécessitant un certain niveau de qualification
  • Valoriser son expérience, reconnaitre ses compétences
  • Un effet positif sur le niveau de confiance en soi en mesurant le chemin parcouru

La VAE présente de ce fait un intérêt pour tous les professionnels qui exercent un métier sans en avoir le diplôme.

Quelles sont les VAE de l’EIMParis ?

Aujourd’hui, valoriser son parcours professionnel est essentiel ; l’Ecole Internationale de Management de Paris vous propose des diplômes éligibles à la VAE à partir d’un niveau bac+3 :

Comment faire une demande de VAE ?

La Validation des acquis d’Expérience se fait en plusieurs étapes et nécessite une réelle implication. Elle se déroule en général sur 8 à 12 mois.

1ère étape : définition du projet (facultatif)

Dans une démarche visant à favoriser l’évolution professionnelle via des formations tout au long de la vie active, le Conseil en Evolution Professionnelle est un dispositif qui aide chaque personne à définir ses objectifs et son projet de carrière mais surtout à le mettre en œuvre.

Le CEP est accessible pour tous les actifs : salariés du privé ou du public, travailleurs indépendants, demandeurs d’emploi, artisans, étudiants sortis du système scolaire etc. 

Depuis 2018, la loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » a élargi les organismes pouvant proposer le CEP :

  • Pôle Emploi
  • L’APEC pour les cadres
  • Les missions locales
  • CAP Emploi
  • Des opérateurs régionaux financés et sélectionnés par France Compétences.

Le CEP ne nécessite pas l’accord de votre employeur si vous êtes en poste et est gratuit.

2e étape : la faisabilité du projet/choix de la certification (facultatif mais conseillé)

Vous pouvez demander de l’aide gratuite auprès des centres de conseils en VAE. Pour plus d’informations, cliquez ici.

3ème étape : dépôt de la demande de recevabilité (livret 1)

Vous devez impérativement déposer auprès de l’organisme certificateur de votre choix votre demande de recevabilité à la VAE. Ainsi ce dernier vérifiera la conformité de votre demande, le rapport direct entre votre expérience et sa durée avec le diplôme/la certification visé(e).

Pour télécharger la demande de recevabilité à la VAE et la notice explicative, cliquez ici.

Dans le cas de l’EIMP, nous étudierons votre Livret de recevabilité par une commission, sans frais, et nous vous ferons savoir dans un délai de 30 jours si vous êtes éligible.

4ème étape : rédaction du dossier de validation (livret 2) avec accompagnement d’un professionnel (conseillé)

Une fois la 3ème étape effectuée, vous devrez rédiger un dossier de validation avec l’aide (facultatif mais conseillé) d’un accompagnateur.

Contactez notre équipe pour recevoir le dossier de validation dédié aux certifications professionnelles (RNCP) de l’EIMP !

Si vous souhaitez vous faire accompagner dans votre démarche (ce que nous vous conseillons fortement), les équipes de l’EIMP sont à votre disposition. Il suffit de nous le signaler lors de la réception de votre dossier de validation.

Le but du dossier de validation est de prouver vos compétences et leurs correspondances avec le référentiel de compétences et d’activité du diplôme ou de la certification visée.

Une fois votre dossier complété, vous devrez le déposer à l’EIMP, organisme certificateur.

5ème étape : session d’évaluation avec un jury

Si vous êtes éligible à la VAE, vous devrez alors réaliser une soutenance devant une commission de professionnels. Une mise en situation professionnelle est possible durant cette session d’évaluation.

Le jury délibéra ensuite et vous transmettra sa décision finale. Si vous obtenez une validation partielle de votre VAE, vous pourrez alors compléter votre demande via de l’expérience professionnelle ou une formation et ainsi resoumettre votre demande de VAE pendant 5 ans.

VAE : comment la financer ?

Tous les publics peuvent entreprendre une démarche VAE :

  • Salarié (en CDI, CDD, intérim, …)
  • Professionnel non-salarié (professions libérales, artisans, commerçants, agriculteurs, travailleurs indépendants…)
  • Agent de fonction publique (titulaires ou non)
  • Demandeur d’emploi (indemnisés ou non)
  • Bénévole (d’une association ou d’un syndicat)

Pour connaitre tous les dispositifs de financement vous permettant de financer votre VAE, nous vous conseillons de consulter le site du gouvernement. Vous pouvez aussi nous contacter, nous sommes à votre écoute.

Quelles sont les différences entre la VAE et la formation continue ?

La VAE et la formation continue ne mènent pas aux mêmes objectifs. La VAE convertit des compétences professionnelles ou personnelles acquises à travers une ou plusieurs expériences en un diplôme, certification professionnelle ou titre professionnel. La formation continue, quant à elle, vous permet d’accéder à un niveau de qualification supérieur en vous enseignant des compétences et connaissances dont vous ne disposez pas encore. Ainsi, la formation continue vous permet de monter en compétences dans un domaine précis.

Pour synthétiser, la VAE est une reconnaissance de compétences acquises alors que la formation continue permet d’acquérir de nouvelles compétences ou des connaissances plus poussées.

Pour monter en compétences : optez pour la formation continue

Pourquoi choisir la formation continue ?

La formation professionnelle continue est une obligation nationale inscrite dans l’article L6311-1 du Code du Travail. Elle permet ainsi d’acquérir de nombreuses compétences en complément d’une activité professionnelle afin d’optimiser son parcours professionnel en le rendant plus attractif auprès des entreprises. Elle s’adresse aussi bien aux demandeurs d’emploi qu’aux salariés qui souhaitent booster leur profil et leurs compétences.

Attention, ne pas confondre la formation continue avec la formation initiale, adressée aux jeunes profils qui souhaitent faire des études pour lancer leur carrière.

Vous voulez en savoir plus sur la formation initiale ? Consultez notre page sur la formation initiale à l’EIMParis.

Comment financer la formation continue ?

Il existe de nombreux dispositifs permettant le financement d’une formation continue. Tout dépend de votre situation professionnelle : Compte personnel de formation (CPF), CPF de transition professionnelle (CPF-TP), contrat de professionnalisation, aides de Pôle Emploi… Pour connaitre tous les dispositifs , consultez le site de Nextformation, organisme de formation Nextgroup dédié à l’évolution et la reconversion professionnelle.