Quels sont les métiers du futur ?

La majorité des métiers actuels visent à disparaître, évoluer, se digitaliser ou à être effectués par des robots…


Une transformation majeure de l’économie est en train de se produire. Cela affecte l’ensemble des métiers que nous connaissons aujourd’hui. Mais a quoi vont ressembler les métiers de demain ? En 4 domaines d’activités, découvrez des métiers porteurs, qui seront bientôt incontournables.

L’écologie & le développement durable

L’environnement est un secteur en plein boom grâce à la prise de conscience collective de la dégradation de l’écologie. De nouveaux métiers naissent chaque jour :

         • Architecte environnemental 

Ce métier en développement va devenir très important pour toutes les futures constructions. Il s’agit de concevoir des infrastructures nécessitant moins d’énergie, étant mieux isolées, moins polluantes et durable (plus résistantes aux catastrophes naturelles). Durant son activité, des normes écologiques et de construction seront mises en place et c’est à cela que l’architecte environnemental sera confronté.

         • Ingénieur en énergie renouvelable 

Les énergies fossiles diminuent de plus en plus et il faut réussir à pallier ce manque par des énergies moins polluantes et renouvelables. Les énergies renouvelables que nous connaissons déjà ne sont toujours pas courantes et leur utilisation est encore assez faible (20% de la capacité énergétique mondiale fin 2015, selon REN21). Le métier qui s’y associe est celui d’ingénieur en énergie renouvelable, il sera très important de concevoir et de penser les moyens d’utiliser ces énergies renouvelables dans le futur.

         • Guide écotourisme

Voici un métier qui dispose de moins d’enjeux que les deux précédents mais qui sera tout aussi important dans le futur pour continuer à voyager tout en respectant l’environnement et les cultures locales. Le tourisme est vecteur de beaucoup de problèmes dans certains lieux, et a besoin d’être régulé de plus en plus par ce qu’on appelle le tourisme vert.

        • Cultivateur urbain

Le principe est assez simple, le cultivateur urbain sera actif dans des fermes urbaines de manière à produire des fruits et des légumes pour les populations proches. Le fait que les villes se développent de plus en plus montre la nécessité de créer ces producteurs locaux en leur sein. Actuellement, des grandes villes comme New-York et Tokyo développent déjà ce nouveau domaine.

L’informatique, l’intelligence artificielle

La technologie évolue de plus en plus vite, des machines naissent chaque année pour effectuer les mêmes taches que les humains et d’autres naissent pour améliorer notre confort de vie. De nouveaux métiers voient le jour, en voici quelques-uns :

        • Pilote de drones / ingénieur drones

Le drone est en quelque sorte une révolution dans le domaine militaire, pour la livraison, pour le cinéma, le divertissement etc. Chaque drone pour le moment a besoin d’un pilote pour le lancer et lui donner un objectif. C’est là que le nouveau métier de pilote de drones voit le jou. Il sera nécessaire de les commander à la perfection pour chacune des taches qu’ils auront à faire. Aussi pour concevoir ces outils, et augmenter leur autonomie, leur puissance ou encore leur distance maximale de réception, le métier d’ingénieur de drones deviendra plus courant et recherché.

       • Imprimeur 3D

Les imprimantes 3D permettent de créer à peu près tout et n’importe quoi. Cela se voit dans l’utilité que la société en fait… création d’organes, de pièces réparatrices pour moteur, des morceaux d’avion, des objets décoratifs, des prothèses et bien d’autres. C’est donc un domaine qui ne peut que grandir et voir naître des sociétés d’impression 3D à grande échelle.

        • Ingénieur en intelligence artificielle

Les robots, les assistants vocaux, les objets connectés, les voitures intelligentes… toutes ces choses ont un point commun : un créateur. Être ingénieur en intelligence artificielle est de plus en plus connu mais certaines facettes du métier sont encore à explorer comme être programmeur de personnalités. Cela permettrait de personnaliser chaque intelligence artificielle pour qu’elle développe une image, un langage etc. Ce métier reste néanmoins en développement et suis le cours des avancées technologiques.

        • Architecte en réalité augmentée

De la création d’une visite d’un appartement à une visite d’une ville, ce métier est en lien étroit avec les objets connectés comme les lunettes de réalité augmentée. L’architecte aura comme mission de créer un environnement jusqu’alors inexistant. Un nouveau monde sera donc à créer si la technologie aboutie.

Médecine & service à la personne

La médecine pousse en permanence le champ des possibles et génère rapidement de nouveaux métiers :

        • Thérapeute en désintoxication digitale (numéropathe)

La technologie est partout, elle nous entoure, elle est dans notre poche, à notre poignet et on en devient de plus en plus dépendant. Le thérapeute en désintoxication digitale aura comme but d’accompagner des personnes devenues dépendantes à ces outils et leur permettre de retrouver une vie avec moins de présence digitale.

        • Corcepteur

Le nom est encore en développement mais il est assez parlant. Le corcepteur est en fait un concepteur d’organes de remplacement, il travaillera essentiellement avec de l’impression 3D mais également toutes nouvelles technologies permettant de recréer des organes. Des centaines de millions de vie sauvées en perspective !

        • Spécialiste du bien-être du 3e âge

Les populations vieillissent, et le personnel apte à s’occuper du bien-être des personnes âgées est encore faible. Ce nouveau métier vise à créer un environnement qui correspond à la personne en lui offrant la possibilité de faire des activités, des sorties etc.

        • Nano médecin

La nano médecine est en plein développement ! Cela concerne l’ensemble des techniques, outils et procédés qui peuvent agir sur la matière à l’échelle du nanomètre. Les métiers liés à cette médecine, de la conception à l’utilisation seront très recherchés par l’efficacité de cette méthode.

En entreprise

Le milieu de l’entreprise est en pleine mutation des méthodes de production et le bien-être des salariés est de plus en plus mis en avant. Quelles sont les perspectives ?

        • Désorganisateur professionnel

Le désorganisateur a comme missions de rassembler les membres de l’entreprise et de les faire se comprendre. Son nom vient des méthodes utilisées : il diverge de la conception traditionnelle de l’entreprise avec un point de vue hiérarchique, il permet à tous de s’écouter avec un niveau décisionnel horizontal.

       • Philosophe d’entreprise

Chacun a sa place dans une entreprise mais quelquefois il est bon d’être accompagné et de se rappeler pourquoi nous avons choisi ce poste, cette entreprise, cette perspective d’évolution. Le philosophe d’entreprise permet de surmonter les problèmes rencontrés et qui freinent certains projets.

       • Ethical sourcing officer

Beaucoup de professions demandent à avoir un suivi des ressources qu’elles utilisent. Le rôle de l’ethical sourcing officer est de s’assurer qu’elles viennent bien d’un fournisseur en accord avec les choix éthiques de l’entreprise qu’ils soient environnementaux ou sociaux.

Et vous quel sera votre métier de demain ?