Comment bien s’intégrer dans sa nouvelle promo ?

En plus du stress généré par la nouvelle année, il n’est pas rare de se sentir seule durant cette période.


Se retrouver dans un nouvel environnement et dans une classe dans laquelle on ne connaît personne n’est pas toujours simple. Découvrez quelques astuces qui vont vous aider à vous intégrer rapidement !

1. Observez et analysez

Quoi de mieux pour se rapprocher de nouvelles personnes que d’en savoir un peu plus sur qui elles sont et ce qu’elles aiment ? Les premiers jours sont parfaits pour se faire une idée de la personnalité et des centres d’intérêts de chacun.

C’est généralement le moment où les professeurs ont tendance à demander une présentation rapide de chaque élève. Plutôt que de somnoler, restez à l’écoute et récoltez un maximum d’informations sur tout le monde.

Vous allez devoir faire preuve d’ouverture d’esprit et dépasser votre première impression, les personnes ne sont pas toujours ce qu’elles laissent paraître.

Tout le monde est toujours un peu intimidé par la rentrée, c’est pourquoi il faut apprendre à gérer le stress. On ne juge pas, on ne critique pas et on attend de pouvoir se faire vraiment une idée.

Vous avez des opinions très précises ? C’est bien, mais dans un premier temps, gardez les pour vous. Les premiers jours, il faut observer, écouter et poser des questions.

Observez et apprenez Imprégnez-vous : quelle est l’atmosphère de la classe ? Quels sont les bons élèves, les retardataires, les groupes déjà formés ?

Identifiez les personnes avec lesquelles vous pourriez avoir des affinités et mettez votre timidité de côté (c’est le moment de prendre des initiatives !) desquelles vous souhaitez vous rapprocher, et passez à l’action.

A lire aussi : 7 astuces pour bien démarrer sa rentrée en alternance.

2. Être souriant

Même s’il n’est pas facile de s’intégrer dans une nouvelle classe et que la situation ne prête pas forcément à sourire, ce sont vers ces personnes que l’on va naturellement ! Vous pensez que ce conseil est évident ? Pas du tout, il a été démontré qu’être avenant et souriant attire beaucoup plus les gens que les visages fermés. Evitez de vous plaindre dès le début, misez sur votre côté jovial et votre sourire. Les premiers contacts sont primordiaux dans toute nouvelle relation.

N’hésitez pas non plus à faire quelques compliments à vos (futurs) amis. Bien entendu, il n’est pas nécessaire d’en abuser, au risque de mettre mal à l’aise votre interlocuteur, mais cela peut leur faire plaisir et cela aboutira certainement sur une nouvelle discussion.

3. Osez aller vers les autres

Pour vous intégrer rapidement dans votre nouvelle classe, il faut commencer par le commencement. Il se peut que nous ne soyez pas le seul nouveau, auquel cas dans quel qu’à, vous risquez probablement de former une bande avec eux. Il est évidemment très réconfortant de ne pas se retrouver seul dans un environnement inconnu. C’est pourquoi les personnes qui arrivent dans un nouvel environnement ensemble deviennent vite très proches, car elles ont déjà un point en commun, et cela crée des liens. Néanmoins, la formation d’un tel groupe comporte 2 dangers :

  • Il peut arriver que l‘autre nouveau se révèle être casse-pieds
  • Il peut aussi arriver que vous n’établissiez simplement pas de relation avec vos autres camarades, parce que vous vous êtes « isolés » avec l’autre nouveau.

Vous ne devriez pas faire bande à part avec l’autre nouveau, sans apprendre à connaitre le reste de vos camarades.

L’erreur à ne pas commettre est de rester trop longtemps dans la case de la ou du « nouveau ». C’est à vous de faire des efforts car les autres sont déjà installés depuis plusieurs années. Ils ont déjà leurs amis, leurs bonnes adresses, leurs combines pour déjeuner pas cher à midi… Mêlez-vous aux autres, maintenant que vous avez cerné leur caractère, c’est le moment de lancer la conversation. Une solution possible est de vous rapprocher des autres lors des travaux de groupe. Profitez de ces moments pour engager la conversation et n’ayez pas peur de faire le premier pas pour proposer des activités.

En générale, pendant les périodes de rentrée, ce ne sont pas les invitations qui manquent ! N’ayez pas peur de participer aux activités organisées par votre école/université. Elles vous aideront à dépasser le stress des premiers jours. En plus d’apprendre à connaître les autres, vous pourrez ainsi vous familiariser avec votre nouvel environnement. Profitez des opportunités qui s’offrent à vous.

Il faut que votre nouvel entourage apprenne à vous connaitre. Les pauses café et les déjeuners sont le meilleur moyen pour favoriser les échanges et de découvrir des affinités.

Cela dit, il ne faut pas non plus donner l’impression de chercher des amis à tout prix. Il faut que cela se fasse naturellement. Peut-être avez-vous souligné des points communs ? Montrez que vous aussi, vous vous y connaissez dans votre domaine, sans trop en faire.

4. Restez vous-même

Evitez de vous inventer de faux points communs ou d’élargir vos centres d’intérêt pour faciliter votre intégration. Ce n’est certainement pas une bonne idée car vous allez vite vous retrouver à court de conversation. Si vous ne savez pas ce dont vos camarades parlent, demandez-leur simplement, cela montrera que vous êtes honnête et que vous vous intéressez à eux.

Parce-que vous vous sentez peut-être scanné de la tête aux pieds dès que vous ouvrez la bouche, il est possible que vous adoptiez un comportement trompeur et que vous vous cachiez derrière un masque. Au contraire, restez naturel, n’essayez pas de séduire à tout prix. Vous n’êtes pas seulement « le petit nouveau », vous êtes un nouveau membre de la promo.

Pour vous intégrer dans votre nouvelle classe, la clé est de rester naturel. N’essayez pas de changer ou de passer pour quelqu’un que vous n’êtes pas : « Chassez le naturel, il revient au galop ! ». Jouer la comédie à tendance à vite devenir épuisant.

5. Encouragez-les à parler d’eux

Une étude a prouvé que parler de soi procurerait autant de plaisir au cerveau que la nourriture ou l’argent car les mêmes zones du plaisir sont activées lors de ces conversations.

C’est ce qu’a démontré l’étude de la neuroscientifique d’Harvard Diana Tamir, menée en 2012, annonçant que les gens étaient prêts à renoncer à de l’argent pour continuer à parler d’eux et de leurs expériences. Alors pourquoi ne pas utiliser cette technique pour être apprécié ? L’idée est qu’il est toujours utile de s’intéresser à votre interlocuteur et de l’amener à parler de lui-même, afin de le mettre dans de bonnes dispositions. Attention toutefois à ne pas tomber dans la curiosité déplacée ou à l’interrogatoire, car si tout le monde vous apparait comme sympathique et ouvert, ce ne sont pas (encore) vos amis.

Cependant, tout heureux d’être le centre d’intérêt, votre interlocuteur sera d’autant plus incité à vous écouter à son tour et d’une oreille attentive et bienveillante.

6. Maintenez le contact

C’est bon, vous vous entendez bien avec votre nouvelle promo, vous entretenez la conversation avec quelques personnes : prenez les devants et proposez une activité !

Votre soirée s’est bien passé ? N’hésitez pas à les ajouter sur les réseaux sociaux ou prendre leur numéro. Si vous voulez les revoir, n’hésitez pas à maintenir le contact. Si vous êtes souvent occupé et n’avez pas le temps de parler avec vos amis régulièrement, vous pourrez tout de même garder le contact par le biais des réseaux sociaux.

Vous ne le savez peut-être pas encore, mais la quasi-totalité des classes créent leur groupe sur Facebook, afin d’échanger et s’entraider sur les cours, les devoirs, les professeurs, se tenir au courant des retards etc. Vous y trouverez une bonne opportunité de faire et de garder des connaissances au sien de votre promo.

Lorsque vous voyez ou vivez quelque chose qui vous rappelle vos nouveaux amis, envoyez-leur un message. Vous pouvez également les personnaliser avec des émojis ou des gifs !

Restez tout en même en garde : si c’est tout le temps à vous de faire la conversation, ce n’est pas bon signe…

A lire aussi : Que faire quand une alternance se passe mal ?