Financer ses études

Les frais de scolarité peuvent être un frein à la candidature. A l’EIMParis, plusieurs solutions existent pour vous permettre de financer vos études supérieures.


  • L’alternance
  • Le stage alterné
  • L’initial avec un job étudiant 3 jours par semaine
  • La Pro-A
  • Le prêt bancaire

On vous dit tout…

L’alternance pour financer vos études supérieures :

L’alternance vous permet d’acquérir à la fois le côté pratique de l’apprentissage – via une expérience professionnelle en entreprise – et le côté théorique, grâce à la formation en école.

Le contrat de professionnalisation :

Afin de favoriser l’accès à une qualification professionnelle des jeunes et des demandeurs d’emploi tout au long de leur vie professionnelle, la loi du 4 mai 2004 a créé le contrat de professionnalisation qui permet désormais d’accéder à une qualification reconnue, en alliant des périodes d’enseignement général, technologique et professionnel en entreprise en rapport avec la qualification visée.

Le contrat de professionnalisation est pour vous, si :

  • Vous êtes âgé de 16 à 25 ans
  • Vous êtes demandeur d’emploi de plus de 26 ans
  • Vous êtes bénéficiaire de minimas sociaux
  • Vous êtes bénéficiaire d’un contrat unique d’insertion (CUI)

BON A SAVOIR :

Vous disposez de 2 mois après la date de rentrée pour trouver votre alternance. Dans le cas inverse, vous pourrez poursuivre votre cursus en initial, sur le même rythme d’alternance que vos collègues de promotion, afin d’avoir un job étudiant en parallèle et financer votre formation.

Rémunération du contrat de professionnalisation :

Age Titre ou diplôme non professionnel de niveau IV ou titre ou diplôme professionnel inférieur au bac Titre ou diplôme professionnel égal ou supérieur au bac ou diplôme de l’enseignement supérieur
Moins de 21 ans Vous percevrez au moins 55% du SMIC Vous percevrez au moins 65% du SMIC
De 21 à 25 ans Au moins 70 % du SMIC Au moins 80 % du SMIC
Si vous avez 26 ans et plus Vous percevrez au moins le SMIC ou 85% du salaire minimum de branche si favorable Au moins le SMIC ou 85 % du salaire minimum conventionnel de branche si plus favorable
Source : Ministère du travail
Tout savoir sur le contrat de professionnalisation

Le contrat d’apprentissage

Le contrat d’apprentissage est conclu entre l’apprenti et l’employeur. Il permet à l’apprenti de suivre une formation en alternance dans un CFA (Centre de Formation pour Apprentis) et un apprentissage pratique en entreprise sous la responsabilité d’un maître d’apprentissage.

Conditions d’éligibilité du contrat d’apprentissage :

  • Si vous avez entre 16 et 29 ans* révolus en début du contrat d’apprentissage.
  • Si vous avez moins de 15 ans, que vous avez terminé votre année de classe de 3ème.
  • Si vous êtes travailleur handicapé, il n’y a alors aucune limite d’âge.
  • Si vous avez un projet de création ou de reprise d’entreprise. Dans le cas où ce projet ne peut être abouti qu’avec l’obtention d’un diplôme ou d’un titre nécessitant une formation en apprentissage.

Nouveauté 2020 : L’apprentissage peut désormais concerner des personnes jusqu’à 34 ans pour une formation d’une durée d’un an sous deux conditions :

  • Lorsque le contrat ou la période d’apprentissage proposé(e) fait suite à un contrat ou à une période d’apprentissage précédemment exécuté(e) et conduit à un niveau de diplôme supérieur à celui obtenu à l’issue du contrat ou de la période d’apprentissage précédent(e).
  • Lorsqu’il y a eu rupture de contrat pour des causes indépendantes de la volonté de l’apprenti ou suite à une inaptitude physique et temporaire de celui-ci.

BON A SAVOIR : 

  • Pour soutenir le relance suite au Covid-19, l’Etat a mis en place des mesures. Désormais, vous disposez de 6 mois après votre date de rentrée pour trouver votre entreprise d’accueil. L’Etat finance donc l’école jusqu’à 6 mois, comme le ferait une entreprise, pour vous accompagner dans vos études supérieures (si date de rentrée avant le 30 décembre 2020).
  • Les entreprises qui recruteront un apprenti d’un niveau CAP/BEP à un niveau bac+5 (master/mastère) du 1er juillet 2020 au 28 février 2021 bénéficieront d’une aide élargie à l’embauche de 8.000 euros pour les majeurs et 5.000 euros pour les mineurs
  • Ce dispositif d’aide est ouvert aux entreprises de plus de 250 salariés justifiant de 5% d’alternants dans leurs effectifs en 2021

Rémunération du contrat d’apprentissage :

Age La première année La deuxième année La troisième année
Si vous êtes âgé de 16 à 17 ans : 410.73 € 654.12 € 836.67 €
Si vous êtes âgé de 18 à 20 ans : 593.27€ 806.24 € 1019.22 €
Si vous êtes âgé de 21 à 25 ans 775.82€ 927.94€ 1186.55 €
26 ans et + SMIC SMIC SMIC
Source : Ministère du travail
Tout savoir sur le contrat d’apprentissage

Le stage alterné

Il s’agit d’un contrat de stage (convention) d’une durée maximum de 6 mois par année scolaire à destination de tous les étudiants du supérieur. Le signataire du contrat garde son statut d’étudiant et les avantages qui y sont affiliés. L’étudiant reste libre de changer d’entreprise si besoin, sans devoir changer d’école.  Les entreprises ne font pas toujours la différence entre un apprenti et un étudiant en stage alterné, que ce soit dans l’implication qu’elles attendent de lui ou les missions qu’elles vont lui confier. Le salaire est à négocier directement avec l’entreprise.

Comment financer sa formation en initial ?

Un job étudiant 3 jours par semaine pour financer ses études

A l’EIMParis, toutes nos formations sont disponibles en initial avec un stage de fin d’année. Vous serez en cours avec des personnes étant en alternance. Pendant que vos camarades sont en entreprise en contrat de professionnalisation ou en contrat d’apprentissage, soit 3 jours par semaine, vous pourrez également décrocher un job étudiant pour financer vos études et vous émanciper.

Le stage de fin de formation :

Si vous avez opté pour l’initial, vous devrez réaliser un stage de fin d’études pour consolider vos connaissances acquises durant votre année scolaire. Nos stages durent entre 2 à 3 mois, selon votre souhait.

Au-delà de deux mois de stage, vous recevrez une gratification. Chaque année, cette gratification est revalorisée par l’Etat. En 2020, le taux horaire de la gratification est égal au minimum à 3,90 € par heure de stage, correspondant à 15 % du plafond horaire de la sécurité sociale (soit 26 € x 0,15). Vous pouvez simuler la rémunération perçue via le simulateur de gratification proposé par le Service Public. Gardez en tête qu’il s’agit de la gratification minimale légale. Certains employeurs proposent une revalorisation de cette gratification. 

Tout savoir sur : la formation en initial & stage

Le dispositif de financement Pro-A

La reconversion ou la promotion par alternance, la Pro-A, permet à certains salariés de changer de métier ou de profession, ou d’obtenir une promotion sociale ou professionnelle. S’effectuant en alternance, la Pro-A permet au salarié d’atteindre un niveau de qualification supérieur ou identique à celui détenu au moment de sa demande.

Le dispositif de financement Pro-A est ouvert :

  • Aux salariés en CDI ayant une qualification professionnelle de niveau Licence ou inférieur (bac+3)
  • Aux salariés en CUI (contrat unique d’insertion) en CDI, y compris en emploi d’avenir ou en parcours d’emploi compétences), ayant une qualification professionnelle de niveau Licence ou inférieur (bac+3)
  • Aux sportifs et entraineurs professionnels en CDD ayant une qualification professionnelle de niveau Licence ou inférieur (bac+3)

Ce dispositif de financement permet aux salariés de développer leurs compétences, acquérir un diplôme, maintenir leur activité professionnelle et leur rémunération (pour les formations sur le temps de travail) et de bénéficier des avantages de l’alternance.

Les prêts étudiants et les aides :

Le prêt garanti par l’Etat

Le prêt garanti par l’Etat est comme son nom l’indique un prêt étudiant garanti par l’Etat. Pour pouvoir y prétendre, il faut :

  • Être inscrit dans l’enseignement supérieur
  • Être de nationalité française ou citoyen européen résidant en France depuis 5 ans minimum
  • Avoir moins de 28 ans

Vous n’aurez pas besoin de caution ou de niveau minimum de ressources. Il est possible d’emprunter jusqu’à 15 000€ sur 10 ans. La Société Générale, le Crédit Mutuel, le CIC et les Banques Populaires et Caisses d’Epargne du groupe BPCE, sont les banques partenaires.

Vous souhaitez en savoir plus ? Prenez contact avec nos chargés de recrutement