Etudiants étrangers : intégrez notre business school EIMP

Pourquoi étudier dans une école en France ?

L’enseignement français jouît d’une rayonnement éducatif international : les enseignements délivrés par les écoles françaises débouchent sur des diplômes de haut niveau reconnus et plébiscités par les autres pays. En effet, la France dédie 20% de son budget à l’éducation des étudiants français et étrangers chaque année. Etudier en France c’est l’assurance de bénéficier de l’un des meilleurs et des plus accessibles systèmes d’enseignement supérieur au monde.

La France permet également aux étudiants de se former selon leur souhait professionnel : des formations courtes, des BTS/DUT, des bac+2 pour entrer rapidement dans la vie active ; des bac+3, bachelors et des licences pour se perfectionner sur un métier visé ; des masters, mastères et bac+5 pour devenir expert dans un domaine mais aussi des bac+8, DBA, MBA, Doctorat pour viser l’excellence. 

Outre des formations de qualité, la France attire également les étudiants étrangers pour sa qualité de vie (transports, système de santé etc.), sa culture, son art de vivre, sa gastronomie et évidemment pour sa langue de Molière, parlée par près de 200 millions de personnes dans le monde.

Pourquoi intégrer l’EIMParis, école de management à Paris ?

L’EIMParis est une école orientée business et management qui croit au potentiel de chaque étudiant. Toutes nos formations jusqu’à bac+5 sont enregistrées au RNCP, c’est-à-dire que nos cursus sont reconnus par le Ministère du Travail et de l’Emploi et donc des entreprises. Nous avons l’ambition d’offrir à nos étudiants un cadre propice à l’apprentissage, à leur épanouissement personnel et au lancement de leur carrière.

  • 95% de nos étudiants sont satisfaits de leur formation à l’EIMP
  • 89% de nos anciens étudiants sont en poste et gagnent en moyenne 36 000€ par an.
Découvrez toutes les raisons d’intégrer l’EIMParis Inscrivez-vous à l’EIMParis

Comment devenir étudiant à l’EIMP ?

Les étudiants étrangers francophones sont les bienvenus à l’EIMP ! Pour cela, vous devrez satisfaire aux exigences de Campus France et du consulat de votre pays.

Nous contacter pour tout comprendre

Les personnes étrangères souhaitant suivre des études en France doivent, avant de quitter leur pays, obtenir un visa « Etudiant » de long séjour. La demande se fait auprès des services consulaires français du pays d’origine. Le Visa Etudiant de longue durée est nécessaire pour obtenir la carte de séjour temporaire régularisant la situation de l’étudiant souhaitant se former en France.

Les résidents de l’Union Européenne, d’Andorre, de Norvège, d’Islande, de Monaco, du Vatican, de Suisse, de Saint-Marin ou du Liechtenstein, sont dispensés du visa de long séjour.

Quelles sont les étapes pour être admis au sein de l’EIMParis ?

Vous souhaitez intégrer notre école de management à Paris ? Sachez que c’est un plaisir pour nous de vous accueillir ! Voici les étapes à respecter pour intégrer l’une de nos formations en Commerce, Marketing & Communication, Ressources Humaines ou Comptabilité  :

  • Téléchargez le dossier de candidature en bas de page et remplissez-le 
  • Renvoyez-le-nous à [email protected]
  • Nos équipes vous recontacteront ensuite pour :
    • Analyser votre parcours, déterminer vos objectifs professionnels et votre motivation. Vous aurez ensuite un retour vous indiquant si vous êtes admis ou non au sein de notre école
    • Vous épauler dans les démarches pour étudier en France

Vous êtes en France et vous souhaitez venir visiter notre campus ? C’est tout à faire possible, pour cela, inscrivez-vous à l’une de nos Journées Portes Ouvertes.

Inscrivez-vous à l’EIMParis

Comment financer ses études en France quand on est étudiant étranger ?

Pour les établissements scolaires publics, le gouvernement français finance environ les 2/3 des frais de scolarité des étudiants internationaux non européens. Le 1/3 restant du programme de formation est pris en chargé par l’étudiant. 

Dans les établissements privés, comme c’est le cas de l’Ecole Internationale de Management de Paris, les frais d’inscription et de formation sont pris en charge par l’étudiant qui souhaite venir étudier en France. Néanmoins, il existe des aides sociales et des bourses pour les étudiants internationaux qui souhaitent intégrer des bachelors (bac+3), des masters (bac+5), MBA ou Doctorat.

> Tout savoir sur les aides pour étudier en France

Les étudiants étrangers peuvent-ils faire de l’alternance ?

Faire des études en alternance en France pour les ressortissants européens

Les étudiants issus d’un pays membre de l’Union Européenne ou de l’Espace Economique Européen peuvent conclure un contrat en alternance, que ce soit en contrat de professionnalisation ou en contrat d’apprentissage. En effet, c’est le principe de la libre circulation des travailleurs qui s’applique ; aucune demande ou autorisation n’est nécessaire pour exercer en France.

Ainsi, les étudiants étrangers européens devront simplement présenter une carte d’identité ou passeport en cours de validité pour accéder à l’alternance.

Faire des études en alternance en France pour les ressortissants non européens

Les étudiants étrangers non européens peuvent accéder à l’alternance sous certaines conditions. Si vous êtes titulaire d’une carte de séjour « Vie privée, vie familiale », vous pouvez réaliser vos études en France en alternance sans conditions. Dans le cas contraire, voici ce que vous devez respecter pour suivre votre cursus en alternance : 

Pendant leur première année en France, les étudiants étrangers peuvent tout de même travailler, mais uniquement à titre accessoire. Cela signifie qu’ils ne peuvent pas faire plus de 964 heures annuelles de travail, que ce soit dans le cadre d’un CDD ou d’un travail en intérim.

Bon à savoir : les stages ne comptent pas dans le décompte des heures.

Ainsi, si vous êtes étudiants étrangers non européens et que vous souhaitez étudier en France pour la première fois, vous devrez suivre votre formation en initial. L’initial s’agrémente d’un stage de fin d’année afin de consolider vos connaissances et professionnaliser votre parcours scolaire. Vous pourrez également suivre votre programme de formation en stage alterné : le principe et le rythme sont les mêmes qu’en alternance (contrat de professionnalisation ou contrat d’apprentissage) sauf que vous conservez votre statut d’étudiant et que votre rémunération est celle d’un contrat stage.